Nos spécimens

Nos spécimens

La collection

Composée d’environ 1 million et demi de spécimens, elle est parmi les plus importantes collections d’insectes du Québec. Les différents groupes d’insectes qui composent la collection sont très bien achevés dans leur ensemble. Certains groupes sont toutefois particulièrement bien représentés. Vous pouvez consulter la base de données d’une partie de la collection chez Canadensys.

Les Pucerons

Les Aphididés (Pucerons) est le groupe de prédilection du conservateur de la collection, Colin Favret. Les travaux de ce dernier, sont principalement orientés sur la phylogénie de ce groupe d’insecte parfois nuisible. Une collection exhaustive sur lames a été construite pour alimenter la recherche qui s’opère au laboratoire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les abeilles (Apoides)

De plus en plus populaire en raison des problématiques qui les entourent, les abeilles sont la spécialité du coordonnateur des collections, Étienne Normandin. Au Québec, il y aurait environ 350 espèces, mais leur diversité est encore peu connue. À la collection Ouellet-Robert, l’expertise et la présence d’une collection de référence pourront servir à de futures recherches sur ces pollinisateurs.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Insectes aquatiques (Ephemeroptera, Plecoptera, Trichoptera et Diptera)

Précédemment dirigée par Pierre-Paul Harper et gérée par Louise Cloutier, la collection Ouellet-Robert possède une imposante section d’insectes aquatiques. Ces deux chercheurs étaient très investit dans la taxonomie de ces insectes au Québec. D’ailleurs, grâce à cette expertise, plusieurs nouvelles espèces ont été décrites.

qmor-insecte_aqua

Coleoptera

La collection de coléoptères est particulièrement bien fournie puisque cet ordre était la spécialité des frères Joseph Ouellet et Adrien Robert pendant de nombreuses années.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Odonata (Libellules)

Même si le Frère Robert affectionne les coléoptères, le groupe le plus près de son cœur est celui des libellules. Depuis 1934, Adrien Robert récolte les odonates dans les Laurentides, ces travaux culminent à la publication de son ouvrage «Les Libellules du Québec» en 1963. Sa collection d’odonates est toujours une référence sans pareil pour les odonatologues québecois.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA